× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Lakshmi Mittal sera reçu en fin de journée par l'Elysée
 

François Hollande reçoit Lakshmi Mittal ce mardi 27 novembre, alors que le cas de l'usine de Florange attise les tensions. L'industriel indien, lui, a des arguments à faire valoir. Explications. Reportage Vidéo: Frédéric de Lanouvelle

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • steph59430
    steph59430     

    Arrêtons d'être ridicules sans client une entreprise n'a aucun avenir on ne peut pas tous être des fonctionnaires. La sidérurgie française est sortie d'une nationalisation dans les années 80 et il a fallu faire beaucoup de sacrifices pour s'en sortir. (restructuration avec des plans qui ont compté très cher au contribuables). Messieurs les politiques arrêtez d'être ridicules avec vos égaux sur dimensionnés et mettez vous au travail quand on voit la méconnaissance du dossier ArcelorMittal par le gouvernement il y a de quoi avoir peur. N'oubliez pas qu'il y a 20000 emplois en jeu, c'est des méthodes de voyous d'insulter les gens comme vous le faite. VOUS ALLEZ FAIRE MOURIR LA FRANCE.

  • jeff1965
    jeff1965     

    sous prétexte que l'on a de l'argent (au passage des aides de la france et des largesses fiscales) on peut se permettre tout ce que l'on veut ? non !!! mittal ou un autre il faut respecter ceux qui travaillent et le pays qui accueille.....

  • biendici
    biendici     

    Il en a des arguments, montebourg! L'industriel Mittal aussi: 20 000 emplois. Avec en plus des compétences dont le brave ministre ne connait même pas l'existence.

Votre réponse
Postez un commentaire