Mis à jour le
Ascométal a été placé en redressement judiciaire.
 

Le tribunal de commerce de Nanterre a placé le groupe sidérurgique Ascométal en Redressement judiciaire, ce vendredi 7 mars. Arnaud Montebourg a précisé que le groupe a reçu "plusieurs marques d'intérêt" en vue de sa reprise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jp89
    jp89     

    Dans le meilleur des cas, cette entreprise va être rachetée par des étrangers - Restera t'il encore beaucoup d'entreprise française en France ?? - Montebourg peut se réjouir.

  • gerald13890
    gerald13890     

    ascometal a investie 30 millions d'euro sur un outil en pleine crise pour produire de gros volume en partenariat avec l'italien luchini propriétaire du groupe que l'entreprise appartenais . mais a la vente l'italien avais d'énorme dette venant de ses unités italienne a éclaté le groupe et la revendu avec une dette sortie du chapeau italien et maintenant ascometal doit rembourser cette dette majorée sur les montages financier a 12%.... et pompom sur le chapeau ,une fois vendu les italiens ne voulais plus les volumes prévu par la modif de sont outil . l'entreprise sort d'une crise incroyable, les volumes revienne et ascométal a tenu jusqu' a aujourd’hui en payent d’énorme intérêts qui d’ailleurs avec ce montage ne lui permettais pas de rembourser le capital . au final ascometal est numéro 1 en europe et a cause du fond d'investissement (apollo...) cette entreprise qui regroupe d'énorme unité en France est en redressement . alors que les volumes sont pas négligeable 500 000 T en période de stagnation de croissance sont carnet de commandes est a 80% européen. l'entreprise a pour le moment encore un peu de cache pour s'auto suffire mais elle est limité par les achats afin de respecter les délai de livraison.

  • bebert
    bebert     

    Zorro Montebourg est là!!!Vous êtes foutus,direction ANPE

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    C'est la fin de la fin de la sidérurgie en France, depuis 40 ans que nos gouvernements luttent pour la détruire, ils y arrive en fin. il nous reste le tourisme et les musée ce n'est déjà pas si mal.....

  • canardeur
    canardeur     

    si montebourg a des approches de reprises,ca veut dire que les ouvriers vont être diriger sur l anpe,ont la vus avec acelor et bien d autres,c et plus facile de filer des millions a la famille Peugeot ,pour qu ils conserves leurs revenus confortable,et après ont nous racontes que le chômage baisse,quel rigolade ce gouvernement

Votre réponse
Postez un commentaire