× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Pole emploi
 

Plus que durcir les sanctions contre les chômeurs qui ne respectent pas leurs engagements, le gouvernement cherche à les rendre applicables. Notamment en donnant plus de pouvoir à Pôle emploi.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • 68art
    68art     

    Autre promesse de campagne plus d,immigres dehors et les futurs chomeurs sans abris , ils y pensent ?,gouverner ,diriger c,est prévoir !

    68art
    68art      (réponse à 68art)

    UN député absent 10 x par ans en scéance a l,assemblée, devrait voir son allocation logement supprimée pendant 6 mois ,

  • germainII
    germainII     

    <<La loi prévoit déjà toutes sortes de sanctions lorsqu'un chômeur n'est pas assez actif dans sa recherche d'emploi>>:
    On constate qu'il y a environ 6 millions de "chômeurs à temps plein" et 200 à 250.000 offres d'emploi non pourvues. Même en contraignant offre et demande à se satisfaire, il resterait encore 5.8 millions de demandeurs d'emplois ... !
    Certains proposent donc de créer la semaine de 4J, je m'explique:
    4 salariés d'une entreprise passent de 5 à 4J, libérant ainsi 4J de travail à faire, créant ainsi un emploi ! En contrepartie de cet effort remarquable, l'entreprise et les salariés seraient dispensés des cotisations directes et/ou indirectes relatives au chômage . En procédant ainsi c'est je crois 98% environ du salaire qui est maintenu. Remarquons que si 4 millions de postes salariés font ça, cela cré 1 million de salariés en plus (et donc de cotisants, ... etc). Remarquons également que ce procédé intègre l'évolution (à bon escient ou pas!!) de l'automatisation et de la réduction consécutive du nombre de poste de travail à pourvoir , et qu'il amorce la construction d'un monde de demain vers lequel les société EVOLUENT, mais qu'il le fait de manière non violente.
    Bien à vous.

Votre réponse
Postez un commentaire