En 2011, la Dares évaluait à environ 600.000 le nombre de personnes détenant au moins un mandat d'élu (pour 767.000 mandats de titulaires, y compris de délégués syndicaux).
 

Prévue par les ordonnances, la fusion des instances représentatives du personnel dans les entreprises va supprimer les mandats de 150.000 à 200.000 salariés élus, selon F.O. Pour ceux qui occupent ces mandats à temps plein, c'est le retour à l'emploi qui se profile...

Votre opinion

Postez un commentaire