× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Sylvia Pinel, la ministre de l'Artisanat et du Commerce, a dû mettre de l'eau dans son vin.
 

Le projet de loi Pinel sur l'artisanat et les PME qui arrive à l'Assemblée ce 12 février contient des dispositions concernant les auto-entrepreneurs. Après les polémiques de l'hiver, le gouvernement a finalement décidé de fusionner leur régime avec celui de la micro-entreprise.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Bernard Delhalle
    Bernard Delhalle     

    il suffit de regarder dans le secteur de la photographie pour voir les abus que cela a fait ( casser les prix, possibilité de cumuler son emploi a plein temps et celui de piquer le travail d'un autre ..

  • lagauche
    lagauche     

    celui qui a crée ce statut, avait-il mesuré les dégâts que cela à engendrés .Encore une fois on a divisé le monde professionnel. Dans ma ville un salarié maçon a quitté le patron qui l'avait formé ,pour prendre statut, si bien que ces deux messieurs en sont venue aux mains et pourquoi, et l'ex salarié a piqué la moitié du boulot à son ex patron. Mais je me rappel plus du nom de ce personnage, et vous.?

  • simple citoyen
    simple citoyen     

    Ou tout simplement décourager ceux qui n'avaient pas d'autre choix pour tenter quelque chose. Il faut quand même rappeler que faire payer la CFE à un autoentrepreneur qui est domicilié chez lui, c'est l'imposer sur la base de la totalité du logement et non seulement de la partie qu'il y affecte. Sans parler des communes qui ont opté pour un minimum forfaitaire allant de 203 à 2030 euros annuels.
    Est-il enfin utile de préciser qu'une partie des artisans sont de plein droit exonérés de cette taxe contrairement à eux?

  • concombre masque
    concombre masque     

    On va faire chier des gens dont le CA est plafonné a quelques milliers d'€ , qui ne peuvent pas déduire leurs frais professionnels , On va encore une fois actionner la machine a faire du black Si il fallait vérifier la compétence des soit disant artisans on aurait de quoi rire

Votre réponse
Postez un commentaire