× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le volailler Doux sera fixé sur son sort demain, après l'examen du tribunal de commerce des offres de reprises.
 

La banque britannique devrait convertir ses créances en action de la société pour devenir actionnaire majoritaire du volailler. Une possibilité qui inquiète les syndicats.

Votre opinion

Postez un commentaire