tt
 

L'exécutif travaillerait sur des taux de cotisations patronales qui iraient de 2 à 10%, selon que l'entreprise emploie beaucoup ou peu de contrats courts, indiquent les Échos.

Votre opinion

Postez un commentaire