Medef
 

Après le rejet par la Chambre des communes du compromis négocié par Theresa May avec Bruxelles, le Medef s'attend au "pire".

Votre opinion

Postez un commentaire