× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
"Certains patrons en état de quasi-panique" selon Laurence Parisot
 

Dans une interview au Figaro, la présidente du Medef, dresse un tableau alarmant de la santé des entreprises françaises et réclament 30 milliards d'allégements de charges.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • jeff1965
    jeff1965     

    lamentable mme Parisot et les salariés qu'en faîtes-vous? nous sommes que des esclaves pire vos revendications de choc vaa conduire des millions de français dans la précarité vu les mesures annoncées de toute part par le medef et ses patrons et les politiques et économistes mais nous sommes des êtres humains payez alors nos loyers et nos charges qui augmentent toujours plus lamentable société que de nous le faire payer vos incompétences vos choix stratégiques et les vols de milliards d'euros dont vous êtes responsables : 600 milliards d'euros dans les paradis fiscaux 40 milliards d'esquive fiscale 30 milliards de fraudes fiscales 15 milliards du travail au noir moi je gagne 1400 euros et 1000 euros de charges fixes pourquoi me sacrifier pour sauver la fiance les banques les entreprises et les politiques tous responsables de la crise je n'ai pas de crédit je n'ai pas d'aide alors pourquoi cet acharnement ???si choc il y a alors drame il y aura et cous tous en porterez la responsabilité il y a eu 1789 en france le peuple en a marre d'être le bouc-émissaire de ce système corrompu par l'argent moi je demande juste de pouvoir vivre de mon salaire de 1400 euros que je mérite....

Votre réponse
Postez un commentaire