Se soucier de sa comptabilité,  veiller à se faire connaître, avoir un carnet de commandes suffisamment rempli, relancer les mauvais payeurs... un freelance doit penser à mille choses à la fois.
 

Les créateurs de start-up ont droit aux pépinières, aux incubateurs pour faciliter leurs premiers pas. Mais les freelances qui débutent sont souvent seuls. Soto organise en janvier un programme de formation leur permettant d'acquérir toutes les clés pour réussir dans leur nouvelle activité.

Votre opinion

Postez un commentaire