pole emploi huguen.jpg
 

Si certains manquements ne seront désormais plus sanctionnés, d'autres pourront entraîner jusqu'à quatre mois de suspension des allocations.

Votre opinion

Postez un commentaire