"Les huit organisations ont fait des propositions constructives", souligne la ministre dans les colonnes du JDD. "On s'est dit les choses de façon ouverte et franche".
 

Pour Muriel Pénicaud, le gouvernement a retenu et retiendra certaines propositions des syndicats pour réformer le code du travail présentées lors des réunions de concertation qui ont démarré début juin 2017.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • PlusZero
    PlusZero     

    Donc je disais : les syndicats n’ont qu’une idée en tête - pousser aux grèves… Il serait temps que les votes dans les comités d’entreprise soient à bulletin secret autrement attention aux représailles…

  • PlusZero
    PlusZero     

    Hélas, il est fort à parier que les syndicats n'ont qu'une idée en tête: les grèves et mettre la France et les français à genou!!!!
    Il serait temps que les votes dans e Comités d'entreptrise - fort joli nom pour une bande de communistes! - soit à buletins secrets afin d'empêcher les menaces...
    Pas politiquement correct mais si vrai...

    mirabelle57
    mirabelle57      (réponse à PlusZero)

    Très juste.

Votre réponse
Postez un commentaire