"Comment les notaires ont tué la loi Macron et mon rêve de le devenir"
 

TÉMOIGNAGE La loi Macron devait faire sauter les verrous d'accès à la profession. Mais le rêve a viré au cauchemar pour tous les candidats. Hélène, 37 ans, nous raconte son parcours du combattant. Et dénonce la façon dont ce lobby a profité du départ d'Emmanuel Macron pour détricoter sa loi.

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Axel GUILLERAND
    Axel GUILLERAND     

    Mes chers amis notaires assistants, inspirons-nous donc de Churchill : "J'ai commencé par ambition et continué par colère"...

  • Jordi7
    Jordi7     

    Une étape du raisonnement m échappe: Hélène est favorable à la libéralisation et la concurrence mais uniquement au profit des jeunes ! Pour quelle raison un notaire en place ne pourrait pas changer ? C est un système liberal et concurrentiel à géométrie variable ce que souhaite Hélène.

  • Jordi7
    Jordi7     

    20k€ par mois ! Je suis notaire depuis 5 ans. J aimerais tant. Certains probablement et même plus, mais ca n est pas une généralité. Ne généralisez pas.

  • Jordi7
    Jordi7     

    Il faut arrêter avec ce mythe qui veut que seuls les enfants notaires accèdent à la profession. Fils d instituteurs, j y suis parvenu il y a 5 ans. Il faut juste être prêt à bouger et à ne pas s enfermer dans un secteur géographique trop restreint.

  • Facebook-10211298533560110
    Facebook-10211298533560110     

    Quel tissu d'âneries, ce '

  • John99
    John99     

    Grosse blague cet article. On perçoit le côté dramaturge du journaliste pour sensibiliser et manipuler les lecteurs.
    Je suis clerc de notaire, bien sûr la vie au boulot n'est pas facile mais si vous avez un travail proche du monde des bisounours contactait moi je serais très intéressé. Et pensez à vérifier vos chiffres !

  • werde
    werde     

    Elle est belle la France des corporatismes ! Une honte de plus, On se fait appeler Maître pour gruger le gens, et puis quoi encore....

  • MP3
    MP3     

    Bravo! Merci BFM de donner la parole à des praticiens, sans passer par le conseil supérieur du notariat. Tout est exact dans ce témoignage. Nous sommes des milliers dans cette situation. vous devriez d'ailleurs faire une émission sur le notariat, en faisant intervenir en "off" des employés de notaires...

  • MP3
    MP3     

    Bravo! Merci BFM de donner la parole à des praticiens, sans passer par le conseil supérieur du notariat. Tout est exact dans ce témoignage. Nous sommes des milliers dans cette situation. vous devriez d'ailleurs faire une émission sur le notariat, en faisant intervenir en "off" des employés de notaires... La pression des collaborateurs du notariat est énorme, les burn out très nombreux, et les perspectives inexistantes. Pour ma part, 2400 euros par mois, après vingt ans d'expérience, diplôme de notaire et de clerc de notaire, des master etc. Si vous êtes jeune, je vous déconseille d'aller dans le notariat.

  • MP3
    MP3     

    Bravo! Merci BFM de donner la parole à des praticiens, sans passer par le conseil supérieur du notariat. Tout est exact dans ce témoignage. Nous sommes des milliers dans cette situation. vous devriez d'ailleurs faire une émission sur le notariat, en faisant intervenir en "off" des employés de notaires...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire