En 2016, 800.000 salariés ont vu leur compte pénibilité crédité parce qu'ils portaient des charges lourdes ou étaient exposés aux vibrations mécaniques.
 

Le gouvernement veut relancer les discussions autour de ce dispositif, afin d'arriver d'ici la fin de l'année à une simplification de sa mise en œuvre. Un délai qui ne pénalise pas les bénéficiaires qui ont déjà acquis des points. 

Votre opinion

Postez un commentaire