En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls fait preuve de fermeté face au patronat
 

Le Premier ministre a refusé d'accorder une rallonge de temps aux entreprises pour mettre en œuvre le compte pénibilité, qui entre en vigueur ce vendredi 1er juillet. Il renvoie ainsi le Medef dans ses gonds.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    la gestion d'un compte pénibilité est une vraie usine à gaz! Encore une fois cela a été décidé par des gens qui n'ont jamais vu une entreprise de tout près!

Votre réponse
Postez un commentaire