Quitte à quitter leur pays, les Français viseraient en priorité l'Allemagne puis la Suisse pour poursuivre leur carrière.
 

Les Italiens, Polonais et Espagnols sont les plus enclins à poursuivre leur carrière à l'étranger, selon une étude ADP. Les Français ne sont que 68% à être satisfaits de leur travail -l'un des taux les plus bas d'Europe- mais la majorité d'entre eux n'envisage pas pour autant de partir ailleurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire