× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Philippe Martinez peine à enrayer la forte baisse des adhérents à la CGT.
 

Les effectifs de la confédération syndicale sont en chute libre, et ses bastions historiques ne sont pas épargnés.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • boulette34
    boulette34     

    Ce syndicat a fait un choix depuis une vingtaine d'année, celui de représenter une certaine catégorie de population , et de se battre pour des causes qui ne concerne absolument pas le monde du travail .
    C'était la principale raison pour laquelle j'ai stoppé mes prélèvements après vingt années de cotisations de 1983 a 2003.
    Apparemment ce choix stratégique ne paye pas , loin s'en faut et le monde du travail se détourne de ce syndicat avec lequel il n'est absolument plus en phase.
    A l'instar d'un parti politique d'opposition qui a fait le même choix et qui rame pour réunir le monde du travail qui normalement devrait être son principal électorat , oui mais voilà , ça ne marche pas.

  • euh la
    euh la     

    Pas étonnant, la CGT défend plus les sans papiers que les travailleurs qui paient leurs cotisations .

    Alain 62223
    Alain 62223      (réponse à euh la)

    Il vous restera la CFDT pour pleurer ...

    Qui a dit avant sont décès :

    " Les salariés vont pleurer des larmes de sang."

    L'échéance approche...

    boulette34
    boulette34      (réponse à Alain 62223)

    C'est incroyable que le fait de dénoncer des faits paraisse autant insupportable pour les défenseurs de ce syndicats autant que de la france "insoumise" et pourtant il n'y a pas à épiloguer sur des faits , c'est ainsi

    Alain 62223
    Alain 62223      (réponse à boulette34)

    Il s'agit d'un échange de point de vue ...
    Vous donnez votre avis, je vous donne le mien , c'est un échange démocratique de bon procédé..
    Où est le mal ? ...

Votre réponse
Postez un commentaire