Mis à jour le
Alain Rousset estime qu'ArcelorMittal "n'a pas respecté sa parole"
 

Revenant sur le dossier ArcelorMittal, le député PS Alain Rousset explique à BFM Business que la nationalisation du site n’était pas forcément la solution. Mais le gouvernement ne doit pas pour autant se priver de cette "arme de sauvetage".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il y a une différence fondamentale entre nationaliser dans un secteur clé et performant tel que la banque et nationaliser une obscur fonderie au seul motif que les médias ont décidé de braquer leurs caméras dessus. On appelle ça le pragmatisme. Au fait, ce serait sympa d'expliquer à vos copains généralistes comment faire un sondage objectif, ça changerait un peu.

Votre réponse
Postez un commentaire