Florange: le sommeil des hauts-fourneaux va coûter cher a ArcelorMittal

Mis à jour le
La mise en sommeil des hauts-fourneaux de Florange pourrait coûter entre deux et huit millions d'euros par mois
 

Le sidérurgiste s’est engagé à maintenir les hauts fourneaux sous cocon. Cette opération d'entretien se chiffre à plusieurs millions d’euros par mois.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • caton le jeune
    caton le jeune     

    Que ceux qui se soucient de la fortune du multi-milliardaire Mittal, qu'ils se rassurent, le coût de la mise sous cocon ne devrait pas être si élevé que cela dans la mesure où il a annoncé aujourd'hui qu'il les arrêterait d'ici le mois de mars. Dès lors, comment croire que le site de Florange, qui n'est pas le seul à être envisagé par la commission européenne, accueillera bien le procédé Ulcos (qui est au point, contrairement à ce qu'affirme Mittal, puisqu'il fonctionne déjà en Suède). En réalité, cet accord n'est rien d'autre qu'une duperie de plus du gouvernement pseudo-socialiste afin de gagner du temps. Les hauts-fourneaux fermeront comme ils ont fermé à Gandrange. Et puisque que sans eux le site n'est plus viable, à terme, la filière froide déménagera auss sous des cieux plus favorables à la reproduction illimitée et inconditionnelle du capital. Voilà le redressement productif vu par Ayrault après les exploits réalisés chez Peugeot. Honte à eux et vivement le Front de Gauche!

  • pasquedubien
    pasquedubien     

    Merci, Ulcos , c' est bien un des projets de Claude Allégre , critiqué par lesécolos ????

Votre réponse
Postez un commentaire