× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Michel Sapin ne renonce pas à l'inversion de la courbe du chômage
 

Malgré les sombres prévisions de Bruxelles concernant la croissance, le gouvernement refuse de renoncer à l'objectif d'inverser la courbe du chômage en fin d'année. Les chiffres de janvier, qui seront connus, mardi 25 février, devraient être mauvais.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Tmp1
    Tmp1     

    Vous voulez le discours de fin d'année... !!! La croissance n'est pas au rdv et la crise est plus grave que prévu...!!! Heureusement que notre gouvernement a fait de très hautes études.... Malheureusement ça.reste de petits fonctionnaires... Moi je suis un imbécile mais aujourd'hui je connais déjà la courbe du chômage... Soyez sérieux vous n'avez pas été élu pour jouer au père Noël... Il faut des couilles pour diriger un pays, les belles paroles ne suffisent pas...

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    Attendons la fin 2013.
    Je penses que nous allons nous fendre la poire, sauf Mr Sapin !

  • Nicole Geoffroy
    Nicole Geoffroy     

    chomage sera toujours aussi élevé ils nous prennent pour des idiot; mitérrant nous à laissé de belles dettes sur le dos comment voulez vous redrésser la france et enfin sarko n a pas fait mieus

  • valgego
    valgego     

    Il envisage sans doute de rappeler les patrons que Montebourg a fait fuir . Chômage,croissance,endettement,.........foire aux illusions perdues ,miroir aux dernières alouettes qu'il reste à plumer , lorsque l'on fait du mensonge son fonds de commerce . Sapin n'ignore ni les prévisions des économistes ,ni les réalités ,il se trompe seulement sur la capacité des français à gober ses mensonges ,il suspend le vol du temps,les pieds dans un lac à l'eau trouble...... pour goûter un plus longtemps , le voluptueux confort de son siège éjectable . C'est toujours cela de pris ,.........la France attend autre chose que des commentaires stériles sur des prévisions falsifiées ,dont le contribuable doit au final boucher les trous .

  • bigourdan
    bigourdan     

    sapin arrete de mentir

  • untelle
    untelle     

    il a pas de mal à rêver, il est payé pour nous vendre du rêve. par contre on devrait proposer une loi qui devrait sanctionner d'un renvoi du gouvernement et sans indemnité le ministre qui se verrait échouer et de mentir aux français.à l'embauche au simple employé, on lui demande d'être performant, efficace, productif pourquoi ne le demanderait on pas à ceux qui nous gouverne ? C'est pour ça que même s'ils se croisent les doigts, roupillent sur les bancs de l'assemblée, détournent du pognon et profitent des privilèges et autres avantages sans qu'ils soient tenus à des résultats concluants et positifs, ils ne risquent pas de fouler un doigt !

  • mirabelle
    mirabelle     

    Avec ce que peillon veut faire des zones pour les gamins sa va être chouette les patrons vont fermé les usine sur l'ordre de peillon il faudra bien qui gardera les gamins peut être les patrons pendant que les parents seront au boulo et après ça il nous parle de courbe du chômage sa part dans tous les sens

  • TCCT
    TCCT     

    Lol

  • mirabelle
    mirabelle     

    Les rêves sont permis non la paye est bonne la place aussi et les avantages ! Mais qui sait avec la pression de la rue peut être

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Le gouvernement maintient son objectif d'inverser la courbe du chômage fin 2013 sinon le gouvernement démissionne !!!

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire