× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Le gouvernement veut réformer en douceur le régime des autoentrepreneurs

Mis à jour le
Sylvia Pinel veut limiter dans le tempsle régime des autoentrepreneurs
 

La ministre de l'Artisanat, Sylvia Pinel, a annoncé, ce mercredi 10 avril, que le gouvernement souhaite limiter dans le temps le régime de l'autoentreprise. En très forte croissance, il peut constituer une concurrence déloyale vis-à- vis des artisans.

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • nath 007
    nath 007     

    Madame Pinel veut "sortir les auto-entrepreneurs de la précarité" ... en leur interdisant d'exercer leur activité au delà d'une période qui ira de 1 à 5 ans.

    Au delà de cette période de précarité, nous pourrons nous insérer durablement à Pôle Emploi.

    "Non mais allo quoi ?"

  • nath 007
    nath 007     

    Le régime de l’auto-entrepreneur subit aujourd’hui la plus grave des attaques !

    Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, à moins que ce ne soit ministre des représentants des artisans, a avancé une piste de réflexion qui consisterait à réduire la durée de vie d’une Auto-entreprise à 5ans… mais ça pourrait tout aussi bien être un an !

    Nous voyons déjà dans quel flou artistique nous nous trouvons !

    Mais de quoi parle-t-on ?

    Et bien tout simplement de considérer que l’auto-entreprise n’est plus la liberté d’exercer son talent dans un cadre légal, mais deviendra une école de formation pour futurs grands dirigeants d’entreprise.

    Fini donc le jeune qui démarre son activité par lui même car il en a assez d’essuyer des refus d’embauche de la part d’employeurs.

    Fini le senior, viré à 55 ans, et qui, pensant avoir encore des compétences à valoriser, refuse la logique de l’exclusion sociale et professionnelle, et décide de rester en activité en créant son activité AE.

    Fini la maman au foyer, qui pensait que la vente sur internet de quelques colliers de perles serait compatible avec l’obligation d’aller chercher les enfants à l’école.

    Fini le webmaster, qui refuse la logique de l’exploitation par de grandes agences qui pour la plupart délocalisent leur création dans des pays à bas coûts.

    Tous ceux là auront 5 ans (au plus… dans l’état de non réflexion de notre ministre), pour prouver qu’ils ne sont pas simplement des gens normaux qui essaient de s’en sortir en valorisant leur compétence, mais de vrais grands patrons d’industrie, de véritables Steve Jobs qui s’ignoraient, et qu’ils n’ont vraiment que trop tardé à créer leur multinationale.

    Ce serait drôle, si les conséquences qui se profilent n’étaient pas tragiques !

    Car cette mesure de limitation, vise à supprimer dans le temps le régime de l’auto-entrepreneur en les emmenant de force vers un régime classique de création d’entreprise : vous vous souvenez, ce temps béni où les 2/3 des entreprises qui se créaient, déposaient le bilan dans les 3 premières années d’activité.

    Cette décision si elle devait s’appliquer serait catastrophique pour les AE en activité, mais surtout enverrait un message très fort à ceux qui voulaient se lancer : ne le faite pas !

    Comment comprendre cette volonté de précariser encore plus une population de travailleurs, indépendants certes, mais travailleurs quand même, au moment précis ou l’emploi n’a jamais été aussi bouché ?

    Est ce une nouvelle version de la chasse aux pauvres qui s’annonce en les privant de leur capacité à travailler pour eux même ?

    Je ne crois pas que ce gouvernement soit aussi machiavélique, il fait tout simplement ce qu’il sait faire le mieux : faire acte de faiblesse aux arguments infondés des chambres des métiers et des syndicats d’artisans, de concurrence déloyale alors qu’aucun rapport sur le sujet, n’a rien mis de tel en évidence.

    Ce gouvernement cède aux arguments malthusiens de ces représentant d’artisans qui considèrent que le travail doit être réparti entre ceux qui sont installés, sans aucune considération pour ceux qui n’ont pas de boulot et les jeunes qui arrivent dans un avenir décidément de plus en plus bouché.

    C’est un très mauvais coup porté, certes à la création d’entreprise, mais surtout et d’abord à ceux qui misaient dans l’auto-entreprise pour ne pas céder au désespoir.

  • justeunfrancais
    justeunfrancais     

    les AE sont limités en CA a 28K€ pour les BNC et 90k€ pour les BIC (de memoire): vous croyez madame la ministre que ca fait bcp d'ombres aux artisans. Les AE ne sont pas des grands patrons mais des gens qui tentent de creer des entreprises.
    Vous allez encourager le black, que les artisans utilisent regulierement. vous allez faire perdre encore de l'argent par les prelevements. Arretez d'avoir peur des corporations. Et soyez logiques ! et n'oubliez pas le choc de simplification: le jour où il sera facile de creer une SARL dans ce pays, ca se saura...
    Autant vous dire qu'en 2017, le second tour se fera avec l'UMP et le FN. Vous etes foutus...

  • fabricius
    fabricius     

    En plus les nombreux artisans (que je connais) qui se plaignent d'une concurrence déloyale sont les premiers à faire un maximum de black.......
    Gouvernement dehors ! Vivement que ça pète !
    On emm.... les gens qui travaillent, c'est pas comme ça qu'on va réduire le chômage.
    Il y a de quoi halluciner.

  • pat352
    pat352     

    "En douceur" ça veut dire qu'ils vont aller aussi profond mais avec beaucoup de vaseline. Quand capitalisme de copinage rime avec keynésianisme, la France est foutue !

  • fabricius
    fabricius     

    C'est un véritable scandale, non seulement ce gouvernement ne fait rien de bon mais en plus il détruit ce qui fonctionne.
    Quelle bande d'incapable.
    Au lieu de pénaliser les auto-entrepreneurs, ils feraient mieux de simplifier le régime général, il faudrait pouvoir payer ses charges en fonction du chiffre d'affaire réalisé le trimestre précédent (comme pour l'auto-entrepreneur) et pas par rapport à l'année précédente.

  • delbarre
    delbarre     

    Dans la ligne de l'irresponsabilité qui rime avec nullité. La France des médiocres qui lave plus blanc que blanc cherche à annuler la seule trappe anti chômage qui existe pour les citoyens courageux qui désirent travailler et ne pas être assistés. Bravo l’équipe des bras cassés. Encore 4 ans , nous ne pourrons pas tenir.

  • burger
    burger     

    Et voila , le lobby des artisans est sur le point de détruire les auto-entrepreneurs, sous prétexte de concurrence déloyale, les auto-entrepreneurs ne payant pas la tva.
    Je tiens à expliquer à ces escrocs d'artisans, qu' les auto-entrepreneurs achètent leur matériel ttc et ne les déduisent pas de leurs chiffres d'affaires, alors que les artisans peuvent le faire, donc qui fait preuve de concurrence déloyale?
    Un artisans achète un produit(ou un matériel) 100€ déduit la tva, donc 80€ puis le revend à son client, en fixant son prix 100€*2= 200€ puis rajoute la tva= 240€ que son client paye et l'artisans reverse la tva à l’état donc 40€ reste 200€- le prix d'achat 80€= 120€ de bénéfice, qui sont les escrocs?????? (et je suis gentil, la marge n'est que de 2, ce qui est très rare!!!!)

  • contribuableblanc
    contribuableblanc     

    AHAHAH quand on sait que la majorité des auto-entrepreneurs sont tout juste des travailleurs précaires sans aucune garantie, droit ni privilège.... Les gauchistes montrent encore une fois leur vrai visage anti français, anti prolétaire, pro bobo, pro immigrés assités, pro islam, pro racailles (qui eux peuvent dealer leur shit sans avoir à verser le moindre impôt ni cotisation sociale)...

  • Carambar
    Carambar     

    Des communistes veulent mettre fin au service minimum dans les transports (projet de loi).... les autoentrepreneurs pourront même plus se déplacer ! NA

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire