Faire une carrière internationale n'est plus une priorité pour les étudiants des écoles de commerce et d'ingénieurs français en 2017.
 

L'élection de Trump et le Brexit ont modifié l'opinion des étudiants de grandes écoles, qui sont moins tentés par l'international. Le regain d'intérêt pour les constructeurs automobiles est l'autre nouveauté du classement de leurs entreprises préférées que dévoile ce mardi le cabinet Universum.

Votre opinion

Postez un commentaire