× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
François Hollande et Angela Merkel, lors du dernier sommet du G20, en Russie.
 

Le président français reçoit l'ensemble des dirigeants européens dont la chancelière allemande, mardi 12 novembre, pour un nouveau sommet consacré à la lutte contre le chômage des jeunes. En France, malgré une embellie, ce dernier reste très élevé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • redeemer76
    redeemer76     

    le chomage des jeunes (-de 26) est un reel probleme ...Mais depuis le temps que ca dure , bon nombre qui avait moins de 26 ans les ont depuis depassé , ce qui les place dans une situation encore plus compliqué qu'avant car ne profitant plus d' aucun avantage pour les entreprises ...
    a force de n'en faire que pour les jeunes on oublie que le chomage touche aussi d'autres categories d'age !!

  • Celimene
    Celimene     

    mais il a la recette ! il va dire probablement à Mme Merkel que ses emplois jeunes sont à développer .... encore un beau plantage là ! il garde le cap ??? ah bon ! lequel celui du mécontentement des Français ... là il a la palme. Et le changement on aimerait le voir .... sans lui !

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    ils vont disserter des malheurs du monde autour d'un bon repas ?

  • CHAGA
    CHAGA     

    Le Foll premier ministre pas Walls. Walls serait grillé comme recours en 2017 si il est nommé 1er ministre. Il faut le mettre ministre d'Etat N° 2 du gouvernement chargé d'un super ministère de l'économie, des finances, du budget, de l'économie solidaire, de la réforme de l'état, des collectivités locales et de la décentralisation. Avec une mission, la réforme fiscale (efficacité, simplification, orientation vers l'économie verte), la réforme de la décentralisation, avec une mission (fusionner les région trop petite, supprimer les départements, réformer les mairies et collectivités de communes (taille minimale, nbre d'habitant minimal)) et une fois ceci fait une grande réforme de la décentralisation et de l'état avec UN SEUL ECHELON COMPETENT PAR MISSION, sous le contrôle de légalité du prefet pour assurer la continuité de l'état. Inutile de réduire à souhait le nombre de ministres mais en revanche 5 ou 6 gros ministères (Exemple AGRICULTURE, AGROALIMENTAIRE, ENVIRONNEMENT, ESPACE RURAL et FORET = 1 ministère et 5 secrétaires d'Etat) et des secrétaires d'état qui préparent les dossiers et les lois SOUS L'AUTORITE de leur ministre de tutelle (qui propose) lui même SOUS l'AUTORITE du premier ministre qui coordonne et propose au Président qui tranche. La France n'est pas une Fédération comme l'Allemagne, il faut au moins une 50 aine de personnes au commande et en revanche, 6 ou 7 qui décident. Et une décision à prendre à toute loi prise, une au minimum est supprimée. Pour la jeunesse, un secrétariat d'état a positionner soit sous l'autorité de WALLs soit sous l'autorité de l'éducation nationale.

  • BASTIDE
    BASTIDE     

    Amusant de voir Hollande, maintenant qu'il est dans le creux de la vague, se rendre compte, ENFIN mais un peu tard, qu'A. MERKEL est la pierre angulaire de l'édifice EUROPE......après avoir, essayé de lui "faire un petit dans le dos à son arrivée au pouvoir"

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Un jeune sur quatre au chômage en Europe, n'y aurait-il pas comme un problème ?

Votre réponse
Postez un commentaire