× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, était l'invité de BFM Business, vendredi 29 mars.
 

Invité de BFM Business, vendredi 29 mars, le leader de Force ouvrière (FO) a dénoncé les propos tenus la veille par François Hollande, concernant l'accord sur la sécurisation de l'emploi.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mamily
    mamily     

    force est de constater que la gauche avec ses airs de démocrate est en fait un parti totalitaire !!! elle discute ça c'est sur mais au final elle reste sur ses positions !! voire les discussions sans fin sur la loi du mariage homosexuel tous les amendements proposés ont été rejetés systématiquement . c'était de la parodie de démocratie !!! et les syndicats qui ont participé à l'élection de ce gouvernement en se félicitant de meilleure ambiance lors des réunions se rendent comptent que l'ambiance c'est surement bien mais sans sincérité et sans espoir de concession respective toujours a sens unique c'est stérile !!

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    Hollande a raison. L'Etat est tèmoin et c'est parceque les partis( syndicats patronat) l'ont demandé. Les dèputés doivent reconnaitre que ses accords ne sont pas de leur compètences. Faire une loi de cet accord cela rassure. Qu'il soit modifié sans aprobation des partis seraient un vol de la dèmocratie. On se demande parfois si les dèputés devrait utiliser leur pouvoir pour reprèsenter leur electeurs et non leur partis, car voter pour le mariage homo apportera de graves conflit de droits communautaires sur ses limites. A force de bricoler, le peuple va voter extrème car il en marre de payer les erreurs ou mème le trahison de leur èlus...

Votre réponse
Postez un commentaire