Cet apport d'argent pour les ex-salariés d'Air France doit encore être approuvé par le parlement européen et les Etats membres de l'UE.
 

Sollicitée par la France, Bruxelles mobilise 9,8 millions d'euros du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation pour aider des salariés licenciés par Air France à trouver un nouvel emploi. Les personnes concernées sont surtout en Ile-de-France et PACA.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire