Laurence Parisot: "attention aux surenchères sur la transparence des dirigeants"

Mis à jour le
Laurence Parisot quittera la présidence du Medef en juillet
 

Invitée de BFMTV et RMC ce jeudi 11 avril, la présidente sortante du Medef s'est déclarée réservée quant aux mesures de transparence annoncées après l'affaire Cahuzac. Elle a estimé par ailleurs qu'il ne fallait pas relâcher les efforts budgétaires.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Surenchère, transparence excessive... Faut pas. Qu'en pensent les "caissiers", les grands "fluidificateurs" de l'UIMM ? On s'en doute, et on comprend.

  • Hollande007
    Hollande007     

    tout citoyen est encore libre de choisir sa vie et son travail

  • Hollande007
    Hollande007     

    les dirigeants d entreprises privees n ont de compte a rendre qu a leurs actionnaires et c est tres bien ainsi! si ils veulent se payer des ferarri grand bien leur fasse. Eux ne detournent pas d argent public, ils ne volent pas les citoyens au contraire de TOUS les elus .

    Quant aux ouvriers, si ils ne sont pas content, ils n ont qu a allez travailler dans la fonction publique ou devenir patrons.

  • Philippe Serin
    Philippe Serin     

    Pourquoi,parce-que les ouvriers risqueraient de ce rentre compte que pendant qu'eux font des sacrifices a la même période leurs si mignons battrons acheté une ferari ou un immeuble ou partait en voyage ou distribué les bénéfices aux actionnaire avant d'en distribué aux ouvriers.c'est une mal baissé cette fille sinon pourquoi serait-elle aussi amer.

  • antoine52200
    antoine52200     

    Se que dit Madame Parisot, c'est que la France a besoin, d'abord que les plus riches deviennent encore plus riche, les pauvres plus pauvre dans l espoir que dans quelques années ou dizaines d 'année la qualité de vie remonte et que les plus pauvre soit légérement moins pauvre pendant que les plus riches soit encore plus riche!! ca c'est une superbe logique!! c'est exactement se genre de facon de faire qui nous a mit dans cette crise. Toutes les banques, responsables politiques ou privé qui on directement ou indirectement contribué a l arrivée de la crise n'on jamais été condamnés, ou mis en cause, ils sont même partis avec des parachutes dorés!! et c'est la classe moyenne, sur plusieurs génération qui va devoir se sacrifier pour redresser le pays! car c'est surement pas les grands patrons du CAC 40 qui ont fait quoi que se soit pour relever le pays!! Et se modèle d'économie n'est pas près de changer... Je supporte pas d'entendre se qu'elle dit sur votre plateau, a dire qu'on fait pas une politique d'austerité en France, a dire, regarder l Espagne, l Italie, alors vous plaignez pas! C'est une honte, on devrais plutot regarder les pays (non européen) qui on trouver d'autres solutions pour sortir de la crise sans toute cette austerité qui reduit nos peuples a la misère!! La preuve une nouvelle fois que hollande fait une politique de droite très forcée, car si même madame Parisot soutiens le président et le défend des médias et ben on est tombés bien bas Monsieur le président! Je comprend les francais qui ne se reconnaissent plus dans la politique, se mandat de 5 ans va être très long croyez moi, et je me demande sincèrement ou tout cela va nous menez!

  • landais
    landais     

    Il n'a pas honte le Bourdin, il fait le beau avec elle il doit y trouver des avantages, lui qui coupe toujours la parole à ses invités. Laurence Parisot, il nous faut ton patrimoine comme celui de Copé qui braille toujours comme un âne.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Quelle familiarité et amabilité entre Laurence et Bourdin !!! pas une question gênante !!! Marine va en être jalouse ... l'émission devrait être intitulée la voix de son maître.

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    Celle qui blocala Loi sur la dèclaration des comptes dans les paradis fiscaux des entreprises quand Sarkosy voulait la tranaparence. Mais on l'invite toujours?

Votre réponse
Postez un commentaire