× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Laurent Berger, le nouveau patron de la CFDT, était l'invité de BFMTV-RMC mardi 29 janvier.
 

Le successeur de François Chérèque à la tête de la CFDT était l'invité de BFMTV-RMC, mardi 29 janvier. Renault, PSA, mais aussi Goodyear et la CGT, le successeur de François Chérèque a défendu ses positions controversées.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • transhumant
    transhumant     

    il a l air gentil; mais comme il est subventionne, a la tete d une organisation subventionnee et qui ne represente finalement pas grand monde, il devrait laisser les vrai travailleurs recevoir ce qu ils meritent , veut-il remplacer C Ghosn ?? catastrophe assuree!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    ben voyons ...c'est tout ce qu'il a comme problème celui là ces syndicats français sont vraiment à coté de leurs pompes!!!!quel carnaval!!!!!!! à se demander si la france ne veut pas une république à la russe ou enfin comme l'ancienne fédération russe.....la corée du nord par exemple ..à ce que l'on voit et entend on y va tout droit ..bande de
    rigolos

  • partihorizon
    partihorizon     

    PartiHorizon dit oui au plafond des salaires à 10 SMICS net mensuels après impots sur le revenu.
    plus de détails sur notre programme sur http://www.parti-horizon.fr

  • Robert24
    Robert24     

    Si ce syndicat à la possibilité d'influencer une entreprise japonaise, qu'il tente de le faire mais je doute de la réussite. Le patron de Renault Nissan touche la plus grosse part de ses émoluments au Japon soit plus de 10 millions d'euros pour un triste 3 petits en France. Cherchez l'erreur sur votre demande !

  • ahaile
    ahaile     

    Normal! car dans la signature du dernier accord son syndicat soutenu par beaucoup de médias a été en tête pour accepter la baisse de salaire des salariés ainsi que la mutation.. On en conclus facilement que les salariés Français pourront avoir les salaires des salariés de l'Europe de l'est.. La CFDT est un syndicat qui vit de BUZZ mais en fin de compte il se soucie peu des travailleurs

Votre réponse
Postez un commentaire