Muriel Pénicaud avait annoncé en juillet que ces indemnités augmenteraient sans préciser l'ampleur de cette hausse
 

Le cabinet de Muriel Pénicaud a confirmé mercredi à la CFDT qu’une hausse de 25% était bel et bien à l’étude, comme le révélait BFM Business dès juillet. Un niveau toutefois en-deçà de ce que les syndicats réclament.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire