× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Cet amendement a été voté en commission par les députés et fait maintenant partie intégrante du texte
 

Les députés ont approuvé ce jeudi un amendement à la loi Sapin II qui ne laisse plus le dernier mot au conseil d'administration pour ce qui relève de la rémunération du PDG. Son évolution devra être acceptée par une majorité d'actionnaires lors de l'assemblée générale.

Votre opinion

Postez un commentaire