La location-gérance permet à Carrefour de rester propriétaire du magasin -contrairement à une franchise- et nécessite moins de mise de fonds initiale de la part du repreneur.
 

Alors que Carrefour va mettre en location-gérance cinq de ses hypermarchés en régions, les syndicats s'inquiètent d'un moins-disant social au détriment des 600 salariés concernés. Ceux-ci perdront le bénéfice des accords d'entreprise du groupe, 15 mois après leur transfert sous la direction de locataires-gérants indépendants.

Votre opinion

Postez un commentaire