Mis à jour le
ArcelorMittal pourrait être nationalisé provisoirement
 

C'est samedi 1er décembre que l'avenir du site ArcelorMittal doit être décidé. Si le gouvernement brandit la menace d'une nationalisation provisoire, il prépare par ailleurs des cessions d'entreprises publiques pour réduire le déficit.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • leprix
    leprix     

    aujourd’hui la France doit parler et la seul façon c'est le rassemblement
    tout le monde veux que les chose change et très vite
    ex: il y a encore 14 million de gent avec le tabac alors que c est du poison
    je dit que il faut le sur taxe 25% tout les trois(ps je suis fumeur)
    je dit que l’alcool détruit les famille il faut la taxe a 25% EN TVA tout sa née pas des besoin vital.je dit oui nous somme dans une crise Economique mais on trouve de l'argent pour boire de l’alcool ou fumee.en contrepartie personne veux payer la dette en France cela et injuste.

  • sarah040000
    sarah040000     

    HOLLANDE IL A HONTE DE RIEN !!! si incompétent qu'il ne sait même pas ce qu'il fait surtout en matière économique ...du n'importe quoi, tous les jours une idée néfaste à la France......c'est inoui si la droite en avait fait le 10ème les journaleux seraient vent debout et les syndicats aussi..... deux poids deux mesures mais le réveil 2013 va être rude !!!!!!! nationaliser ARCELOR une vraie aberration économique !!!!!!! une c....monstre !!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ouvrir le capital passe encore. Mais privatiser des entreprises dans des secteurs clés, c'est une belle connerie. Ah oui c'est simple et courtermiste, sur le papier ça fait des recettes à présenter aux électeurs, mais à long terme c'est complètement idiot et contre productif : ces entreprises sont non seulement dans des secteurs clés mais ce sont aussi de véritables mannes financières, des rentes à vie au bénéfice de l'état et d'une certaine manière du contribuable. Chriac l'a fait, tout le monde lui a reproché du tuer la poule aux oeufs d'or. Sarkozy n'avait qu'ouvert le capital, ce qui fait entrer de l'argent tout en conservant le contrôle (et les socialistes avaient reprochés la "privatisation"). Et maintenant ... Hollande s'y met aussi. Et il a pas honte !

Votre réponse
Postez un commentaire