Myriam El Khomri entend clarifier les règles sur le licenciement économique
 

La ministre du Travail a considérablement élargi les conditions dans lesquelles les entreprises peuvent se séparer de leurs salariés au motif du licenciement économique, rapportent les Échos ce jeudi 18 février. 

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Phil610
    Phil610     

    Geniale cette loi. Comme l'entreprise France est en deficit depuis de (tres) nombreux trimestres, nous allons pouvoir virer des ministres- des deputés, et un president, comme ils ont moins de 20 ans de carriere, ca nous coutera pas trop cher. Et les republicains qui sont en deficit de plusieurs dizaine de millions d'euros, il faut les dissoudre.
    Serieusement, ça va faire baisser le chômage, cette ineptie ?

  • milor
    milor     

    enfin une ministre qui souhaite sauver l emploie bien. les syndicats seront encore opposés malgré le peux de syndiqués en france 7 a 8 pour cent. les frondeurs vont bien sur encore ramener leur connaissance sur le monde du travail eux qui jamais mis les pieds dans l entreprise

  • Guypaul1
    Guypaul1     

    Ce qui est amusant, c'est qu'on fait la promotion des robots, des voiture sans chauffeurs, enfin sans êtres humain ! Comment étancher les chiffres du chômage ?

  • Guypaul1
    Guypaul1     

    Ce qui est amusant, c'est qu'on fait la promotion des robots, des voiture sans chauffeurs, enfin sans êtres humain ! Comment étancher les chiffres du chômage ?

  • Guypaul1
    Guypaul1     

    C'est le socialisme à la Poutine !

  • PAROLIER37
    PAROLIER37     

    Pour créer vraiment des emplois : il faut avoir la liberté réelle d'entreprendre ! ainsi que la liberté de pouvoir débaucher un salarié !
    1) soit parce que ce salarié ne convient pas à l'Entreprise,
    2) soit parce que le chiffre d'affaire, qui est réalisé par l'Entreprise,
    n'est pas suffisant, pour pouvoir garder ce salarié.
    Par ailleurs, au lieu de payer des chômeurs
    "professionnels, occasionnels ou amateurs"
    il vaudrait certainement mieux que l'Etat crée une multitude
    d'emplois, "secondaires" : comme des emplois de cantonniers,
    de jardiniers, d'ouvriers d'entretiens de bâtiments publics,
    de gardiens d'immeubles, de gardiens de squares,
    de surveillants à l'intérieur des écoles et à la sortie des écoles,
    ainsi que de vigiles dans les lieux qui sont très fréquentés.
    (cela était pourtant bien ainsi, en France, dans les années : 1900 à 1939 et dans les années 1950 à 1968)...
    Je propose d'envisager, pour ces emplois "secondaires",
    des semaines de travail de 30 heures payées sur la base du SMIC horaire .
    Cela constituerait toutefois un réel salaire qui permettrai aux chômeurs de longue durée de mettre enfin le bon pied à l'étrier.
    Le financement serait constitué à la fois par des économies réalisées sur les frais de recherche d'emplois pour les chômeurs (par le Pôle Emploi)
    et par le transfert des prestations chômages. La liberté de pouvoir embaucher et la liberté de pouvoir se séparer
    d'un salarié, n'est ce pas une réelle solution pour créer des emplois ??

    Steelice972
    Steelice972      (réponse à PAROLIER37)

    On finance ces emplois "publiques" comment?

  • MOA01
    MOA01     

    Il faut reconnaître qu’elle a au moins le mérite d’essayer de faire quelque chose pour sortir la France du bourbier chômage ! Mais avec les syndicats (combien y en a-t-il ???), Mélenche, Camba, les gôchistes et alternatifs, les pastèque ce n’est pas gagné ! Dommage que le censure va probablement supprimer ce commentaire…

  • lolovita62
    lolovita62     

    allez les travailleurs (es) ne nous laissons pas faire cette fois-ci
    gréve generale

    MOA01
    MOA01      (réponse à lolovita62)

    Syndicaliste? Gôchiste? Sur quelle planète vivez-vous? Les nombre de chômeurs augmente quotidiennement et vous vous voulez ENCORE une grève… Censure? Pourquoi?

  • colt13
    colt13     

    le couscous gouvernemental

  • colt13
    colt13     

    le couscous gouvernemental

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire