En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière depuis 2004.
 

Le secrétaire général de Force ouvrière mise sur des contestations juridiques pour continuer de s'opposer à la réforme du Code du travail.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • LUGOLINO
    LUGOLINO     

    Mais que peut-on faire pour éliminer ces fossoyeurs de la France ?

    Il va bien falloir les encadrer sérieusement (financements par exemple), limiter leur pouvoir de nuisance sur l'économie français (cf dernières grèves), les rendre responsable financièrement et pénalement des dégâts qu'ils commettent.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Ces syndicats qui prétendant défendre les intérêts des "travailleurs", ne se préoccupent en réalité que d'eux mêmes, de se mettre en avant afin d'avoir le plus possible d'adhérents quitte à" jouer" contre les intérêts de la France!

Votre réponse
Postez un commentaire