Jean-Claude Mailly a quitté la tête de FO en avril.
 

L'ex-numéro un de Force Ouvrière ne siègera finalement pas au sein de l'instance, après un début de polémique.

Votre opinion

Postez un commentaire