× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Laurence Parisot se dit victime d'une "violence inouïe".
 

A trois jours du vote du conseil exécutif sur la réforme des statuts de l’organisation, la présidente du Medef, ce lundi 25 mars, défend une fois de plus la nécessité d’en changer et s'en prend à ses opposants.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Metredaicaule
    Metredaicaule     

    Addiction au pouvoir, elle veut s' agripper à sa chaise, ça doit bien gagner.....

  • dnomyar
    dnomyar     

    .... elle s'accroche à son os ........

Votre réponse
Postez un commentaire