× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Pierre Gattaz, le futur patron du Medef, ne cache pas son admiration pour les ETI allemandes.
 

Le grand favori de la course à la succession de Laurence Parisot à la tête de l'organisation patronale sait déjà qu'il deviendra le nouvel élu le 3 juillet. Il poursuit toutefois sa campagne, notamment en Allemagne.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • quidambof
    quidambof     

    il serait peut être temps que les patrons français se réveillent . A qui la faute si nous sommes moins bons que les allemands,je ne pense que ce soit à cause des ouvriers si bons soit-il, ce n'est pas eux qui décident...........des orientations, .........

Votre réponse
Postez un commentaire