Pour le gouvernement, les coupes dans les effectifs de Pôle Emploi seraient justifiées par la baisse du nombre de chômeurs
 

Ce sont 4000 postes sur les 55.800 agents que compte l'agence publique qui devraient être supprimés dans les trois ans à venir, principalement à cause de la baisse du chômage, indique le Journal du Dimanche.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire