× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Michel Sapin, ministre de l'Emploi, sur BFMTV
 

Au lendemain de la publication des chiffres du chômage et de l'annonce de la réforme des retraites, le ministre de l'Emploi était l'invité de BFMTV et RMC ce 28 août. Il a en particulier défendu les mesures concernant le niveau des pensions.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • copen
    copen     

    entreprises ?

  • louloucasta
    louloucasta     

    punitive non castrateur et tellement injuste les regimes speciaux que neni nada rien meme pas un petit quelquechose c est comme les niches fiscales des journalistes on taxe le francais moyen mais les castes privilégiés non

  • Carambar
    Carambar     

    une " réforme " qui ajoute plus d'avantages " à financer " que " d'économies " ! ___ femmes partiel pénibilité étudiants..... pour les élections de 2014 on file l'argent à tous

  • laops
    laops     

    Les services de pole emploi ont encore un problème depuis le 27 août 2013 au matin à ce jour : Le service est momentanément indisponible.
    Veuillez nous excuser de la gêne occasionnée.
    Cordialement,
    L'équipe pole-emploi.fr

  • gianni24
    gianni24     

    c'est bien de parler des retraites mais a l'heure actuelle ce qui preocupe les gens c'est l'emploi et la securite il sera encore temps de parler des retraites plus tard

  • Loic le Corre
    Loic le Corre     

    Pas punitive ........nooooooooooon
    Dans certain métiers , les gens arrivent même pas a la retraite !
    C'est sure que lui , il a pas fait du parpaing toute ça vie!
    il peut aller jusqu'a 90 ans a l' aise lui!
    Encore un truc que seul certaines classe ont le bénéfice de pouvoir y prétendre a la retraite !

  • bigourdan
    bigourdan     

    entreprises ?

  • tubalcain
    tubalcain     

    Que le gouvernement cesse de filer plus de 30 milliards d'euros annuels aux entreprises sur le dos de la protection sociale des salariés sans aucun bénéfice pour l'emploi.
    Que l'état parte à la chasse des 120 milliards d'euros de fraudes fiscales et sociales diverses.

Votre réponse
Postez un commentaire