Mis à jour le
Aucun repreneur ne s'est manifesté pour l'usine Goodyear d'Amiens Nord.
 

La direction Goodyear a annoncé, mardi 28 mai,qu'elle avait échoué à trouver un repreneur pour son usine d'Amiens-Nord, dans la Somme, avec pour conséquence la menace pesant sur 1.173 emplois.Le gouvernement a réagi en demandant "des mesures exemplaires d'accompagnement".

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • landais
    landais     

    1.173 emplois en plus de perdus. Faudrait stopper le fait de vendre nos entreprises aux étrangers !

  • skyraider
    skyraider     

    Mais que fait Montebourg !?

  • altaya
    altaya     

    La situation est bien résumée.

  • altaya
    altaya     

    Merci qui ?...Merci la C.G.T !!!

  • JCL80
    JCL80     

    En tant qu' Amiénois tous je partage le ressentiment de tous ces salariés qui vont se retrouver sur le pavé grace à la CGT qui s'est comporté comme un fossoyeur sur ce dossier. Dumlop a eu la chance de ne pas avoir ce leader borné

  • leane
    leane     

    Tsstsss, mauvaises langues que vous êtes! montebourg va prendre sérieusement l'affaire en main, et étudier le dossier, puis créer des commissions, puis faire des réunions, etc... Tout sera réglé. N'oublions pas qu'il a déjà fait ses preuves.

  • jp89
    jp89     

    Entre la passe d'armes entre Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, et Maurice Taylor, le PDG du groupe Titan et le blocus des syndicats = VOILA LE RESULTAT - 1.173 personnes au chômage.

  • skyraider
    skyraider     

    Qui serait assez dingue pour mettre du blé dans une usine dirigée par la CGT et Montebourg ?

  • Carambar
    Carambar     

    les syndicats ont refusé " depuis 10 ans " tout plan chez Goddyear ... ils récoltent ce qu'ils ont semé

  • jp89
    jp89     

    D'ailleurs les économistes des autres pays ne comprennent toujours pas pourquoi la France dépense 10 milliards par an pour que les français travaillent moins.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire