100 millions d'euros de fraudes avaient été détectés par Pôle Emploi en 2015
 

L'exécutif a décidé de retirer un amendement au projet de loi sur le dialogue social qui permettait à Pôle emploi d'avoir accès aux données personnelles de chômeurs suspectés de fraude.

Votre opinion

Postez un commentaire