Pour que le burn out soit considéré comme une maladie professionnelle, il faut que la maladie entraine une incapacité permanente de plus de 25%.
 

Conditions de travail de plus en plus difficiles, augmentation du stress, autant de facteurs qui peuvent mener les salariés à l’épuisement professionnel. Au point que 17% des salariés s’estiment potentiellement en situation de burn-out.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire