Quand la Croix-Rouge prend des libertés sur le temps de travail de ses salariés

Les journées de travail font plus de 10h pour certains salariés.
 

L'organisation s'est rendue coupable de 3.800 infractions à la législation sur le temps de travail. Elle assure que cette situation est liée à sa mission, "sauver des vies".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • marco3340
    marco3340     

    Décidément, les associations n'arrivent jamais à équilibrer un budget.
    Que ce soit l'état ou des associations ou des entreprises relevant de l'état, chacun est incapable de gérer un budget aussi bien qu'on le demande à n'importe que foyer francais sinon il se retrouve fiché bancaire et privé de moyens de paiement.
    Mais l'état, lui, a tous les droits.
    D'autre part un institution comme la croix rouge est difficile à atteindre et à redresser pénalement car elle dépend de l'organisation du croissant rouge qui est une institution internationale

Votre réponse
Postez un commentaire