François Hollande, lors de sa visite à Florange en février 2012.
 

Promise par François Hollande lors de la campagne présidentielle, cette mesure symbolique concernant la cession des sites rentables a connu sa première application la semaine dernière. Mais de nombreux rebondissements ont conduit l’exécutif à revenir sur ses ambitions initiales.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Christophe22300
    Christophe22300     

    C'est pas dur de promettre de revenir à Florange et de respecter cette promesse. Quant aux autres promesses : réduction du chômage, probité des élus politiques, pause fiscale... il n'y a plus personne !

  • jeanmarc
    jeanmarc     

    Comment se faire enflé profond en promettant pour se faire élire et en se faisant jeté comme des malpropres. A quand la sortie de "Merci pour ce moment 2 : J'ai promis de revenir à Florange"

  • 156156
    156156     

    Rien et c'est nous qui allons payer pour le démantèlement de l'usine

  • jeanmarc
    jeanmarc     

    De la compétence, du sérieux et de la crédibilité. Même Treiweiller fait mieux en Angleterre.

  • comprendrepkoi
    comprendrepkoi     

    que du vent, comme tous les discours des socialistes....

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Des visites

Votre réponse
Postez un commentaire