Sur les lignes où circuleront moins de trois bus sur quatre, une communication sera faite aux points d'arrêt et dans les bus.
 

Décidée avant les attentats, la grève des chauffeurs de bus RATP pénalisera les usagers franciliens mercredi 18 novembre. En revanche, les syndicats ont annulé la manifestation prévue devant le siège de la RATP à Bercy.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire