× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Les entreprises s'investissent peu dans la lutte contre les discriminations à l'embauche.
 

Selon une enquête de l'Apec, plus de la moitié des recruteurs reconnaisse écarter un candidat pour le seul motif de l’âge. Les entreprises rechignent à utiliser les modes de recrutement permettant de lutter contre les discriminations.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • pat352
    pat352     

    Quel enfumage: le premier frein à l'embauche c'est l'état qui a rendu l'emploi de jeune pas encore performant ou de vieux trop cher -très- risqué. Dans un certains nombres de pays européen que vous ne verrez jamais cité dans la presse le chômage des jeunes atteint 3% à 5% comme le reste de la population. Bravo la France ! Vite encore plus de lois et de fiscalité pour achever l'emploi, bientôt 50% de jeunes à la rue et les vieux dehors à partir de 50 ans!

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Ben oui, les vieux chefs embauchent les djeuns pour mieux les mener par des promesses et aussi pour pas se faire de la concurrence par des profils expérimentés ...
    C'est humain ça, et si on peut virer le collègue qui a 45 ans pour rajeunir les troupes autour se soi on va pas se priver ! C'est la pénurie! alors moi d'abord, et pis c'est marre!

  • eric44
    eric44     

    même entre 30 et 45 ans peu trouvent. Le manque de compétitivité des entreprises gèle les embauches depuis 10 ans avec 20 mois consécutifs de hausse du chômage et c'est loin d'être fini. Quant à la fonction publique, quelle est la répartition selon les tranches d'âge? Ce sont les 1er à discriminer. Si les entreprises veulent s'en sortir, une seule chose à faire: délocaliser la production et implanter les lieux de ventes dans les pays à forte croissance.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les places sont limités, les recruteurs choisissent. Pourquoi prendre un type agés, qui n'a plus la niac, qui est blindé de mauvaises habitudes, qui n'a plus la même capacité à se former, qui ne supporte plus autant le stress, les déplacements, etc ... alors qu'ils peuvent avoir de meilleurs éléments ? En Autriche il y a moins de 5% de chomeurs (5% étant la limite théorique du plein emploi). Quelque chose me dit que même les chercheurs d'emplois les plus agés ont du boulot. Qu'on s'inspire de leur exemple au lieu de continuer à faire n'importe quoi. D'ailleurs pourquoi est ce que les médias ne parlent pas du modèle autrichien ? Ca colle pas avec l'image de votre champion ?

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    le premier frein à l'embauche, c'est qu'il n'y a plus de boulot !!!

  • claranne
    claranne     

    si Flanby voulait être efficace, il rendrait OBLIGATOIRE les CV et questionnaires ANONYMES...

Votre réponse
Postez un commentaire