referendum
 

Après les salariés d'Air France, c'est au tour des cheminots d'être invités à donner leur avis sur la réforme ferroviaire. Des consultations dont le résultat n'est qu'indicatif, ceux-ci ne répondant pas au cadre légal instauré par la nouvelle législation sur les accords d'entreprise.

Votre opinion

Postez un commentaire