Laurent Berger, le leader de la CFDT a déjà prévenu qu'il pourrait s'opposer au texte
 

Ce mardi débutent les ultimes rencontres entre partenaires sociaux et gouvernement sur ce chantier phare du quinquennat. Les syndicats et le patronat ne se verront toutefois présenter que les points déjà arbitrés alors que le texte officiel sera dévoilé le 31 août.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • mandrake
    mandrake     

    Comment parler de négociations quand une des parties-le gouvernement-distille au compte-gouttes les informations aux autres parties ?
    C'est une vision pyramidale et hypocrite pas un dialogue social ouvert...

  • berlecr
    berlecr     

    Espérons que les syndicats soient à la hauteur et négocient dans l'intérêt collectif et non partisan.

    PlusZero
    PlusZero      (réponse à berlecr)

    sur quelle planète vivez-vous?
    PLUS 2ème essIai après censure: au lieu de prendre une attitude positive, le martinez va essayer de bloquer et organise des grèves... c'est désespérant pour la France...

  • berlecr
    berlecr     

    Espérons que les syndicats soient à la Hauteur de leur mission en négociant l’intérêt Collectif et non Partisan.

  • spirou
    spirou     

    Les syndicats sont là pour le faire valoir ,pour de la figuration ,ils servent d'alibi a Macron ,qui a décidé de passer en force par ordonnances . Pénicaud est l'exécuteur du Medef

  • spirou
    spirou     

    Avoir comme interlocuteur madame Pénicaud, qui a fait son beurre en limogeant des salariés, devrait rendre les syndicats méfiants .

  • PlusZero
    PlusZero     

    mais au lieu de prendre une attitude positive, le martinez va essayer de bloquer et organise des grèves... c'est désespérant pour la France...
    PS. A propos, il est payé combien le martinez? ce dernier propos va me valoir la censure...

  • sonntag67
    sonntag67     

    Malgré ces sujets épineux, les syndicats sont toutefois en ordre dispersés sur ce texte, qui pour le moment ne semble pas susciter autant d'opposition que la loi El Khomri. Seuls la CGT et Solidaires ont pour le moment appelé à battre le pavé contre cette réforme le 12 septembre prochain.
    les syndicats minoritaires essaient de survivre mais c'est sans espoir pour eux.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à sonntag67)

    Ca paie bien le travail de rédacteur à l'Elysée?

    bergheim
    bergheim      (réponse à beaudolo)

    c'est toi Martinez ?

Votre réponse
Postez un commentaire