× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales en charge de la réforme des retraites
 

Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, a précisé, ce 23 mai, que la future réforme des retraites concernera également les régimes des fonctionnaires et des salariés des entreprises publiques.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • snoop
    snoop     

    nous aussi on veut notre salaire entier a vie et nous nous n avont pas de chauffeur pour aller au travail tout ces avantages qu ils ont grace a notre argent et il ne sont pas content tout leur voyages, dejeuner, frais,et magouilles en tous genre nous on payes pour vous et a la fin de notre carriere on nous laisse pourir dans notre coin . faites nous travailer jusqu a notre mort comme ca vous n aurez aucune retraite a nous verser et plus pour vous. continuer sur chemin et vous aurez une revolte des citoyens c est tous ce que les gouvernements merite et vous l aurez tot ou tard. vous n avez aucune reconnaissent envers votre peuple le changement dans deux siecles on l attendra encore pour parler vous etes fort quand il faut toucher a vos salaires ou vos retraite on vous entend plus

  • sesu33
    sesu33     

    LES FONCTIONNAIRES COTISENT DEPUIS 2005 SUR LEURS PRIMES !!
    La retraite complémentaire des fonctionnaires est la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP). Cette retraite complémentaire existe depuis le 1er janvier 2005. C’est un régime de retraite par points, c’est-à-dire que les cotisations sont converties en points de retraite : le montant des cotisations est pour cela divisé par le prix d’achat du point de retraite. Les points ainsi obtenus sont cumulés tout au long de la carrière.
    Les fonctionnaires cotisent à la retraite additionnelle de la fonction publique sur leurs primes et indemnités à l’exception des indemnités de sujétion spéciale (ISS).
    Les avantages en nature (hors remboursement de frais) sont pris en compte pour leur valeur déclarée fiscalement (logement ou véhicule de fonction, par exemple).
    Ces éléments de rémunération sont pris en compte dans la limite de 20 % du montant du traitement indiciaire brut annuel.
    Ainsi, par exemple, un fonctionnaire qui perçoit un traitement indiciaire brut de 18 000 € par an et des primes pour un montant annuel total brut de 5 400 € ne cotisera pas sur l’année sur la base de 5 400 € mais seulement sur la base de 3 600 € (20 % de son traitement indiciaire brut annuel).

    Le Conseil d'orientation des retraites, dans un rapport du mardi 26 mars, démontre que les fonctionnaires touchent une pension moyenne de base plus élevée que les salariés du privé.

    Diane Lacaze
    Le 27/03/2013 à 12:31
    Mis à jour le 27/03/2013 à 16:30
    Ils partent plus tôt en retraite et leur pension est plus importante. Aujourd'hui, au moment du départ, il est plus intéressant d'être fonctionnaire plutôt que salarié du privé. Du moins en ce qui concerne la retraite de base.
    La pension moyenne versée par le régime de la fonction publique s'élève ainsi à 23.187 euros par an contre 15.373 euros pour un salarié du privé, selon le rapport du Conseil d'orientation des retraites, publié mardi 26 mars.
    Et cet écart n'est pas prêt de diminuer. D'après les projections du COR, en 2060, les retraites du public seront d'environ 31.000 euros annuels contre 16.000 euros pour les salariés du privé.
    Ce calcul mis en cause ?
    Une responsable syndicaliste du public explique, dans Le Figaro de ce 27 mars, que cet écart est dû "à la structure des effectifs qui n'est pas la même. On compte plus de cadres dans le public que dans le privé". Pourtant, la pension moyenne d'un cadre du privé, soit 19.991 euros par an en 2011, reste inférieure de 14% à celle versée en moyenne aux fonctionnaires, cadres comme employés.
    Autre explication à la différence: les périodes de chômage. Les fonctionnaires n'en connaissent pas par définition. De plus, le système de calcul est plus favorable pour les fonctionnaires. Leur pension est, en effet, calculée à partir des salaires des six derniers mois d'activité, contre les vingt-cinq meilleures années pour un salarié.

  • jp89
    jp89     

    ON POURRAIT AUSSI S'INSPIRER DE LA RETRAITE DES DEPUTES ET SENATEURS QU'ILS TOUCHENT A VIE S'ILS NE SONT PAS REELUS.

  • jp89
    jp89     

    OUI, LA RETRAITE A 53 ANS POUR TOUT LE MONDE .... COMME HIDALGO LA CANDIDATE SOCIALO A LA MAIRIE DE PARIS.

  • lin7
    lin7     

    les fonctionnaires pas si privilégiés que ça au niveau des retraites ??? non mais on rigole là!!

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Et celle des politicards, de retraite, avec leurs réformes à la noix, elle passe à la trappe quand ? Pourris, corrompus, et toujours pas près de faire le moindre effort ! C'est la faute au Conseil constitutionnel, qui a tout a retoqué... Ah...

  • Dark Ryus
    Dark Ryus     

    Vous êtes dingues ou quoi, le charbon ça use le corps ^^

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    Finalement cela n'est que du vent, car une fois de plus c'est le secteur privé qui sera touché. La fonction publique elle restera comme elle est, ou peut être avec quelques réformettes pour faire plaisir au peuple et éviter la discorde. En définitif, ça ne changera jamais ! C'est cela la liberté égalité ..........................choucroute!......................

  • jojobbb
    jojobbb     

    Ils n'ont qu'à prendre effectivement en considération les primes diverses aux fonctionnaires, , tout comme les 13 è, 14 è , 15 é mois qui sont pris en considération dans le privé et ça ne changera pas grand chose !

  • jp89
    jp89     

    SNCF = 35 heures par semaine et la retraite à 62 ans - Comme tout le monde.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire