Mis à jour le
L'examen des offres de reprises françaises est retardé par la procédure de vente des marques de la maison-mère espagnole de Fagor.
 

Tant que la cession des marques détenues par la maison-mère de Fagor-Brandt n'est pas finalisée, les offres de reprises des sites français ne peuvent être examinées. L'audience prévue jeudi devrait donc être repoussée.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire