× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
L'avenir des retraites complémentaires est à nouveau débattu ce mardi 15 janvier
 

Syndicats et patronats se retrouvent ce mardi 15 janvier pour discuter de l'avenir des régimes complémentaires Agirc et Arrco. Pistes évoquées : la désindexation des pensions par rapport à l’inflation et l'allongement de la durée de cotisations.

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Fondre la multitude de régimes de retraites publics et privés en un seul système ! Pour beaucoup d'expert ça permettrait de régler le problème ; Soutenu pourtant par la CFDT l’uniformisation des durées de cotisation, un pilotage plus facile ! Le seul problème c'est que la liste des opposants est longues pilotée par Gérard Rivière (Pd de la caisse d'assurance vieillesse), Jean Christophe Le Duigou (Membre du conseil d'orientation des retraites CGT) Luc Berille Annick Coupé et de façon générale tous les syndicats des fonctionnaires !!!!!!!!!!

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    LES RÉGIMES SPÉCIAUX Ils représentent surtout de puissants syndicats gérer par des personnes influentes proches du sénat de l'assemblée et de tous les gouvernements droite où gauche même Nicolas Sarkozy n’a rien pu faire ! Ils sont partout ! Unis entre eux et prêt à bloquer le pays pour garder leurs privilèges de fonctionnaires qui datent de Napoléon !

  • m4000
    m4000     

    Pour réduire le déficit de l'Agirc et de l'Arrco, il faudrait que tout le monde cotise de la même manière que le privé qui comble le déficit du public (Etat, ministres, Syndicat, SNCF, EDF, etc) qui ont les avantages mais pas les inconvénients. IL FAUT FAIRE COTISER LE PUBLIC et ne pas donner de retraite à ceux qui arrive en France et qui non jamais cotisés !! C' est notre fric .que l'on nous a pris toute notre vie .

  • Arnaud Lerecouvreux
    Arnaud Lerecouvreux     

    Depuis quand les retraites AGIRC et ARCO sont-elles indexées sur l'inflation? BFM met dans le même sac retraites Sécu et retraites complémentaires. Or seules les retraites Sécu sont indexées sur l'inflation; les retraites complémentaires, elles, augmentent bien moins vite depuis moult années.
    BFM mélange aussi cotisations versées aux caisses de retraite et pensions servies aux retraités: ce n'est pas parce que les cotisations augmentent de n% que les retraites augmentent automatiquement de n%. Je suis retraité du privé et je suis donc payé (si je puis dire) pour le savoir.

  • trabucaire
    trabucaire     

    retraite à 65 ans pour tous,comme avant,plutot que de baisser le niveau des retraites arcco,on peut aligner agir sur arcco,et faire un pot commun

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Pour réduire le déficit de l'Agirc et de l'Arrco, il faudrait que tout le monde cotise de la même manière que le privé qui comble le déficit du public (Etat, ministres, Syndicat, SNCF, EDF, etc) qui ont les avantages mais pas les inconvénients.
    Jusqu’à quand cela durera t'il ? Nous avons atteint un point de non retour. Il est nécessaire de trouver un nouveau model économique. Celui-ci ne fonctionne plus et attendre c'est reculer pour mieux sauter.

  • Carambar
    Carambar     

    le Sénat à un régime de retraite dorée.. tant qu'il y a du fric on s'en met dans les poches - le plus possible

  • dnomyar
    dnomyar     

    ... simple, la limiter pour les hauts revenus .....

  • kriskar07000
    kriskar07000     

    Honteux cette proposition de revaloriser 1 % de moins que l'inflation
    Les menteurs de l'INSEE font croire que l'inflation est de moins de 2% alors que dans la réalité, selon différentes études, et les hausses continues que l'on subit en permanence, l'inflation est plus proche des 10 %.
    En outre il faudrait commencer par aligner la fonction publique sur les régimes généraux ; cela ferait de sacrées économies et participerait à la devise de la République : "liberté, égalité, fraternité".
    kriskar07000

  • ranulf
    ranulf     

    Je n'ai jamais voulu payer de retraite complémentaire. Et je m'en porte très bien ainsi. Je n'ai pas voulu subventionner tous ces parasites qui s'engraissent aux crochets des adhérents.
    Maintenant si sarah040000, pourtant admiratrice devant l'Eternel d' Arno Klarsfeld (on s'en serait douté), ayant cotisé pendant 41 ans (déjà), réclame la diminution des dépenses publiques, je lui rappelle qu'il n'y a en l'occurrence aucun rapport avec une dépense publique. Ceci dit, il est vrai que nos pontifes pourraient peut-être apprendre à ouvrir eux même la portière de leur berline dans la cour de l'Elysée, à la fin du conseil des sinistres. Quand le précédent président était maire de Neuilly, il disposait de 5 chauffeurs (et berlines). Vive l'économie sélective !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire